Livres/ lectures pour enfants

Ben tembel değilim/ Slowly, slowly, slowly; Eric Carle

tembel slowly eric carle

Ben tembel değilim (slowly slowly slowly) de Eric Carle: un paresseux affligeant

 

Écrit par Eric Carle
De l’original en anglais: Slowly, slowly, slowly said the sloth plublié aux éditions Turtleback Books
Publié aux édtions Mavibulut dans la version en turc « ben tembel değilim » (je ne suis pas paresseux)

 

Thèmes traités: paresseux, paresse, forêt amazonienne, animaux, acceptation des différences

 

Ce livre n’est étonnement pas traduit en français mais est accessible pour les anglophones dans l’original « slowly, slowly ».

Il ravira les adeptes du slow life, les personnes qui sont plus lentes que les autres et appréciant la vie différemment  🙂

 

C’est l’histoire d’un paresseux qui reste accroché à sa branche en toute circonstance: au réveil, sous la pluie…

Les animaux de la forêt amazonienne, étonnés et affligés devant tant de paresse et de lenteur, questionnent le paresseux sur son rythme de vie et son apathie.

Il met bien évidemment énormément de temps à répondre qu’effectivement il est un animal très calme et d’un sang-froid sans-pareil.Il explique qu’il prend tout son temps pour profiter et savourer de chaque instant. Pas de quoi le traiter de paresseux selon ses dires, ils est juste unique et il faut accepter sa différence.

Le message de ce livre est l’acceptation de soi, et des autres malgré les différences.

Deux pages à la fin du livre illustrent des animaux avec leurs noms de la jungle afin de les découvrir.

Les illustrations colorées, originales par les effets de collage sont typiques de celles d’Eric Carle.

Ici on est clairement transporté dans la forêt amazonienne!

 

Caractéristiques du paresseux

 

Pour ceux qui comme moi ne connaissaient pas bien cet animal, voici quelques informations:

Le métabolisme du paresseux est 2 fois inférieur à celui des autres mammifères.

Il se déplace très lentement : moins de 10 mètres à la minute dans les arbres. Cette lenteur serait son meilleur camouflage pour échapper à la vue de ses prédateurs.

Certaines études ont montré qu’il dort environ 12 heures par jour. Le paresseux est incapable de sauter et ne voit pas très loin.

 

tembel slowly eric carle

 

tembel slowly eric carle

 

tembel slowly eric carle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *